L’abdominoplastie : une réparation après l’obésité

Il est de coutume qu’après une chirurgie bariatrique, le patient doive passer par une autre opération appelée abdominoplastie dont l’objectif est de retirer l’excès de peau localisé au niveau du ventre. A rappeler que la chirurgie bariatrique est une intervention utilisée pour traiter l’obésité.  

Dans quel cas recourir à l’abdominoplastie ?

Même si l’abdominoplastie est souvent recommandé pour les personnes qui ont souffert d’obésité, cette opération de chirurgie esthétique peut s’avérer tout aussi utile pour retendre la peau du ventre après la grossesse ou en cas de surcharge graisseuse. Le principe de l’intervention est assez simple, car il s’agit de permettre à un patient de retrouver une silhouette harmonieuse. Pour cela, le chirurgien et son équipe effectuent une liposuccion afin d’éliminer les excès graisseux résiduels. Le resserrement des muscles grands droits fait également partie de l’opération pour que le patient puisse retrouver un confort musculaire au niveau de sa paroi abdominale. A noter cependant que cette intervention peut être lourde, surtout quand elle est requise pour une personne qui vient de subir une chirurgie bariatrique. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle ne peut être assurée que par des chirurgiens spécialisés et qu’elle se fait sous anesthésie générale.

Le déroulement de l’opération

Pour une plastie abdominale, il faut prévoir une hospitalisation d’environ 24 heures. L’opération comprend plusieurs étapes. Tout d’abord, il s’agira de procéder à une liposuccion de l’abdomen et des flancs. Cela va permettre d’aplanir la zone de l’estomac et de la taille en retirant les excès de graisse à ces endroits. C’est ensuite que le chirurgien décolle les tissus cutanés dans le but de retendre la peau vers le bas. Et dans le cas où les muscles abdominaux se relâchent, le chirurgien les remettra en tension en resserrant les muscles grands droits. Il faut aussi prendre en compte le fait que l’abdominoplastie ne peut être effectuée que lorsque le processus d’amaigrissement est entièrement terminé et que le poids de la personne est stable.

Reste-t-il des cicatrices ?

Comme toutes les chirurgies réparatrices qui nécessitent des incisions, l’abdominoplastie laisse des cicatrices. Ceci dit, la cicatrice se trouve au niveau du maillot et est dissimulée par les poils pubiens. Et si le patient a subi une abdominoplastie classique, une cicatrice circulaire peut être localisée autour de l’ombilic. Cette dernière n’est pas très grave, car elle est très discrète. A noter que pour ne pas compromettre la cicatrisation, il est fortement déconseillé d’exposer la zone réparée au soleil ou aux UV. D’ailleurs, il faut compter environ 12 mois avant d’apprécier l’aspect définitif de la plastie abdominale.

Vous envisagez une blépharoplastie ? Bon à savoir…
Quels sont les risques de la rhinoplastie ?